Nijenn

Création textile : Poupées et sculptures textiles - Crochet- Couture créative - Sur mon blog, je partage mes découvertes, mes tutoriels et de nombreux liens vers des tutoriels dans les domaines de la création et de l'art textile.

* L'atelier de la loutre *


*****************************************

26 juin 2014

Expériences de sun printing - impression solaire - sur tissu

Tout récemment via les découvertes  proposéses par bloglovin', j'ai visité le blog de Laurence et je suis tombée sur son article relatant ses essais de sun printing sur tissu. Aussitôt enthousiasmée, j'ai sorti mon matériel de peinture sur tissu et j'ai procédé à mes premières tentatives que j'ai poursuivies hier, puisque le soleil était de la partie.

Avant toute chose, je vais vous expliquer brièvement de quoi il s'agit.

Tout d'abord, il ne s'agit pas de teindre le tissu, mais de le peindre. On sature le morceau d'étoffe, à plat,  de peinture "transparente" (ou encre) convenant pour le tissu, on dispose aussitôt des objets sur l'étoffe humide de peinture et on expose immédiatement l'assemblage au soleil.

Sun printing - Impression solaire - Peinture Silk de Marabu - Avant

On attend que ça sèche bien....

On retire les objets et....

Miracle !

Sun printing - Impression solaire - avec Peinture Silk de Marabu - Après exposition au soleil

***

Je fanfaronne, je fanfaronne, mais il s'agit là de mon 3ème essai, les deux premiers sont nettement moins réussis. je vous les montrerai aussi, y a pas de raison, l'intérêt étant de partager les expériences, donc aussi les ratages riches d'enseignement.

*********

Comme vous le voyez, la technique est ultra simple, mais ce n'est pas plus mal de comprendre ce qui se passe au moment de l'impression pour améliorer ses performances. Je me suis documentée à ce sujet via un site américain qui m'a semble sérieux sur la question et dont j'ai moi-même traduit l'article (sans l'aide de Google traduction qui excelle dans les contresens).
Dans le processus d'impression solaire, c'est la lumière infrarouge (chaleur radiante) qui produit la réaction  et non pas le rayonnement  ultraviolet comme il est souvent indiqué à tort. Les zones  exposées à la lumière chaude du soleil sèchent d'abord. Au fur et à mesure qu'il sèche, le tissu de ces parties "aspire"  (draine) le colorant resté humide sous les objets posés sur l'étoffe et s'en imprègne. ll en résulte que sous les zones masquées, la forme des objets se "dessine" en tons plus clairs.
On peut obtenir la même réaction en exposant le tissu sous une lampe chauffante halogène à infrarouge (de préférence à une lampe chauffante fluorescente).

*****

Voilà. maintenant qu'on connaît la théorie, je vous propose un condensé de mes applications pratiques plus ou moins réussies.
L'idée : Sur un même tissu de coton blanc, tester différentes peintures, différents objets et différentes méthodes de préparation de l'étoffe. Le tisu est coupé en format A4 et scotché au ruban de masquage sur de vieux sets de table en toile cirée.

Expérience n° 1 :

Pas d'humidification préalable du tissu
Peinture pour tissus foncés de marque "textil" très diluée dans l'eau et passée au pinceau large.
Objets : galets plus ou moins plats et de différentes tailles.

Sun printing - Impression solaire - avec Peinture Textil tissus foncés - Avant exposition     Sun printing - Impression solaire - avec Peinture Textil tissus foncés -Après exposition

Comme vous le voyez, ce n'est pas probant. Même sur la photo agrandie on voit bien que l'impression est très partielle et c'est normal. les galets ne sont pas à plat, donc la chaleur radiante pénètre plus ou moins dessous et on a un jeu de double auréole, voire de triple auréole pour les galets épais avec une ombre. D'autre part, j'aurais dû humidifier avant de peindre, d'autant que cette peinture pour tissus foncés, même bien diluée manque de transparence et de fluidité. Je referai un essai, mais je ne sus pas sûre qu'elle convienne pour cette méthode d'ompression. Dommage, j'en ai encore plein de flacons. inutilisés...

***

La nuit portant conseil, je me suis souvenue que je disposais de quelques flacons d'encre aquarelle écoline et de peinture silk Marabu, rescapés de nombreux déménagements depuis la fin des années 70.

***

Expérience n° 2

Humidification importante du tissu à l'éponge (c'est bien détrempé)
Aspersions d'encre écoline directement du flacon (pas malin) et étalement de la couleur à l'éponge (les doigts et les ongles aussi sont bleus...)
Objets : un grand papillon dentelle en suédine sur plastique, un bout de croquet de déco (rembourré), un bouton zèbre épais, une épingle à nourrice, des boutons plats etc... pour voir !

 

Sun printing - Impression solaire - avec Ecoline encre aquarelle - Avant exposition  Sun printing - Impression solaire - avec Ecoline encre aquarelle - Après exposition

Non, ce n'est pas la photo qui est floue !! C'est la faute aux infrarouges. On dirait un négatif de photo bougée. C'est un style, me direz-vous, mais je n'en suis pas ravie du tout. Je ne sais pas ce qui s'est passé, ni surtout pourquoi. J'ai surveille l'exposition. Même endroit et même moment que l'expérience suivante. La migration de colorant s'est faite en mode flou surtout sur la partie droite.

*****

Expérience n° 3

- Humidification du tissu raisonnée : à l'éponge (de ménage), en tamponnant doucement. 
- Peinture Silk de Marabu (pour soie,coton léger et synthétique) diluée dans l'eau  passée rapidementau gros pinceau large et très souple, une fois en rose, puis une seconde fois en rose en haut et après ajout de jaune et d'eau dans le mélange en bas. Le tissu est bien saturé de peinture.
- Objets: papillon, épingles, bout de croquet pour comparer et normographes divers (empruntés à mon homme...) bien plats et adhérents (surtout celui de gauche) et une rondelle d'acier ultra plate aussi. Et, un petit bout de filet plastique. (Je garde tout !)

sunpriinting6  sunprinting9

 

C'est déjà mieux. La zone intermédiaire autour du papillon est entre deux tons et celle autour du normographe ultra plat et de la rondelle est franche et bien démarquée. Le papillon n'est pas très épais, mais ses composants le rendent moins adhérent à la surface.

****************

Je ne poursuivrai pas mes expériences aujourd'hui : le soleil n'est plus au rendez-vous.
Je vais randonner sur la blogosphère pour voir si d'autres bricoleuses ont tenté le sun printing.

Je referai d'autres expériences avec les mêmes peintures et encres et aussi café et brou de noix et d'autres objets.

 


Commentaires sur Expériences de sun printing - impression solaire - sur tissu

    coucou , j'en ai déjà fait il y a 5-6 ans(c'est l'héliographie avec laquelle les tahitiennes font leurs paréos, j'adore, mais mes couleurs étaient trop franches à mon goût) j'avais tenté avec sétacolor soleil qui marche formidablement bien, mais ça semble avoir disparu du marché... J'aime l'effet avec du sel répandu...................bon, en tout cas, tu me donnes franchement envie de m'y remettre!!! Bravo à tes essais et ton article clair!!!

    Posté par ANNE, 26 juin 2014 à 10:29 | | Répondre
    • C'est un plaisir de partager avec toi. On apprend toujours. Je vais rajouter ces nouvelles connaissances à mon prochain article sur le sujet. Je me suis renseignée à propos de Sétacolor soleil : il semble qu'on n'en trouve plus. Apparemment, c'était le même produit que Setacolor transparent pour tissus clairs, mais avec une présentation différente et un prix un peu plus élevé. 
      Oui, je me souviens du sel quand je faisais de la peinture sur soie... Un petit plus à rajouter.
      Je cherche des masques et pochoirs... bien plats.
      Bises et bonne journée.
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 26 juin 2014 à 18:10 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas cette technique.Cela donne un rendu agréable à regarder.

    Bonne journée,bisous,

    Annie Mamie86

    Posté par Mamie86, 26 juin 2014 à 11:32 | | Répondre
    • Merci de ton petit mot Annie ! Je me suis bien amusée !!
      A bientôt
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 26 juin 2014 à 18:10 | | Répondre
  • C'est une technique très sympa, et tes essais le sont tout autant ! Tout ce qui relève de l'impression est toujours passionnant. Bizz

    Posté par patchacha, 26 juin 2014 à 12:23 | | Répondre
    • Je vais poursuivre mes expérimentations, pendant la saison ensoleillée. L'hiver, je martèlerai les feuilles !
      Merci de ta visite.
      Belle fin d'après-midi à toi
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 26 juin 2014 à 18:13 | | Répondre
  • quand j'avais un jardin j'ai fait ces impressions solarisées . Selon le tissu , son epaisseur son tissage on obtient des effets . J'aimais beaucoup utiliser des vegeraux comme la fougere , feuilles d'erables ,de trefles sur lesquels je superposais des bouts de grillages etc.. a l'epoque je trouvais seulement la marque pebeo . une fois seché et repasse ,pour fixer la couleur je rinçais avec du vinaigre blanc . Ces impressions supportaient un lavage doux
    bravo pour vos realisations
    michele

    Posté par michele, 26 juin 2014 à 13:08 | | Répondre
    • Bonjour Michèle et bienvenue !
      A dire vrai, j'ai utilisé ce que j'avais sous la main. Il semble que l'idéal, c'est toujours la peinture transparente pour tissus clairs Sétacolor de Pébéo,. Je vais pour suivre mes essais (j'attends le soleil). Je cherche des pochoirs, mais j'ai de la fougère un peu partout et toutes sortes de feuilles et plantes.
      Merci pour tes conseils.
      A bientôt
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 26 juin 2014 à 18:20 | | Répondre
  • il est très explicite ton article, surtout maintenant je sais en gros pourquoi ça marche. J'avais bien compris, par expérience, que des pochoirs très minces et bien collés au tissu donnait un bon résultat, que le séchage doit se faire rapidement, donc un soleil d'été, mais si les peintures réagissent différemment c'est surtout aussi le cas pour le tissu. Tu peux aller voir chez mimiblue, elle à utilisée du lin avec un résultat épatant. De mon coté j'ai pris un polycoton qui sort très pale avec des impressions plus flous.

    Posté par irma, 26 juin 2014 à 14:02 | | Répondre
    • Merci Irma pour ce complément d'information. J'ai utilisé (du moins le pensais-je) un coton assez serré et pas très épais d'aspect lisse, du drap (d'hôpital à mon avis - lisières jaunes) acheté en vide-grenier. En y regardant de près, une des faces me semble légèrement plus douce et lisse que l'autre, serait-ce du polycoton ? Je vais faire l'essai avec du drap ancien en coton-coton, j'en ai
      en stock.
      Le soleil a fait sa réapparition. S'il se maintient dans les jours à venir, je referai d'autres expériences en fin de semaine.
      Je te souhaite une belle journée.
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:34 | | Répondre
  • Tu as obtenu de très jolis résultats. Il est vrai qu'on prend énormément de plaisir à faire ces essais. Bon après-midi

    Posté par Laurencepatch, 26 juin 2014 à 14:04 | | Répondre
    • Merci Laurence !
      C'est grâce à toi si je me suis lancée dans cette aventure. J'ai envie de continuer... et de tester d'autres peintures et masques. A très bientôt et merci encore.
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 26 juin 2014 à 18:21 | | Répondre
  • Merci pour le partage des expérimentations, c'est toujours utile de savoir comment procéder.
    Je trouve le dernier, le rose, très sympa.
    Bises et bonne continuation dans tes tests de teinture.

    Posté par Pretty Woman37, 26 juin 2014 à 14:49 | | Répondre
  • Merci pour le partage des expérimentations, c'est toujours utile de savoir comment procéder.
    Je trouve le dernier, le rose, très sympa.
    Bises et bonne continuation dans tes tests de teinture.

    Posté par Pretty Woman37, 26 juin 2014 à 14:49 | | Répondre
    • Je ne peux pas continuer mes expériences, le soleil n'est pas suffisamment présent. Mais ça devrait s'améliorer. En attendant, je fais couture et autres bidouilles. Et puis, il faudrait peut-être que je me mette à la teinture au micro-ondes... J'ai, en grande partie grâce à toi, tout ce qu'il faut, en particulier ton super-tuto.
      Bon. On ne peut pas être "at the oven and at the mill" (Sky, my husband !!)
      Je t'embrasse. A très bientôt
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:42 | | Répondre
  • c'est limpide ! tu me donnes vraiment envie d'essayer tous ces trucs ! bon,faut que je me raisonne,trop d'encours.........merci,merci pour ces partages !

    Posté par pinceaux pastel, 26 juin 2014 à 17:34 | | Répondre
    • Moi aussi, j'ai des tas d'encours à terminer, des projets ébauchés à transformer en encours, et mille et une idées à convertir en projets, sans parler des "expériences et essais" à tenter qui piaffent d'impatience dans un coin de ma tête. Mais le temps.... et les contraintes incontournables.... et tous les livres à lire... et les gens à rencontrer... Pourquoi n'a-t-on qu'une vie ? On ne peut pas faire le vingtième (et c'est peu dire) de ce qu'on aimerait faire !
      Belle journée à toi.
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:53 | | Répondre
  • Merci pour ce tuto.

    Posté par agnès, 26 juin 2014 à 19:28 | | Répondre
  • c'est adorable , et tres original !j'aime bien.
    bon week-end,
    frifricreations.

    Posté par frifricreations, 26 juin 2014 à 20:17 | | Répondre
    • Merci.
      Ce n'est pas vraiment réussi, mais pour une première tentative, on s'en contentera. Je m'y remettrai dès que le soleil daignera s'installer pour quelques heures.
      Bonne journée
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:55 | | Répondre
  • Expériences très créatives et pleines de recherches. Moi je trouve le résultat sympa, même si tu le trouve vaguement flou. Si tu rebrodes les motifs, si tu insistes sur leurs contours, tu devrais avoir un résultat contrasté et bien cerné. Faut tenter !!!
    Bravo pour ton article très instructif !! A bientôt pour d'autres partages !

    Posté par mimiweb, 26 juin 2014 à 23:43 | | Répondre
    • Je garde mes essais. Rebrodés,  voire découpés, ils pourront me servir d'une manière ou d'une autre. Le soleil joue un peu à cache-cache, j'espère qu'il va se réinstaller pour d'autres expériences, à partager sans modération.
      A bientôt !
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:37 | | Répondre
  • Merci Nijenn pour toutes les explications ,si j'ai un moment avec petits enfants pendant les vacances je vais tenter.
    Gros bisous
    Mireille

    Posté par Mireille, 27 juin 2014 à 06:24 | | Répondre
    • Mireille, tu peut même tenter avec les petits ! Sincèrement, ça ne prend pas de temps, une fois le matériel rassemblé . C'est rapide d'exécution et après, il y a juste l'attente du petit miracle.
      Bisous et bonne journée
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 10:58 | | Répondre
  • Eh bien voilà une technique que je ne connaissais pas ... j'avais bien entendu parler de technique inversée, mais je ne pensais pas que ce pouvait être ça !
    Un grand merci pour tes explications claires et détaillées qui donnent envie d'essayer ... (comme si j'avais le temps !).
    Reste à voir ce que tu vas tirer des résultats de tes expériences, mais là, je te fais confiance, tu vas trouver ...
    Bises

    Posté par avoinette, 29 juin 2014 à 22:10 | | Répondre
    • Bonjour Claire,
      Je vais poursuivre mes essais et je mets ceux-ci de côté. J'en ferai bien quelque chose...
      C'est une expérience qui ne demande pas beaucoup de matériel, ni d'espace, ni de temps. Il faut juste un bon soleil bien chaud pendant une heure ou deux...
      Belle journée à toi
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 01 juillet 2014 à 11:02 | | Répondre
  • Plein d'effet cette technique, je ne connaissais pas, mais le résultat est bluffant cela donne envie d'essayer.
    Merci pour ce partage Nijenn,
    A bientôt,
    Amitiés,
    Thali

    Posté par Thali, 01 juillet 2014 à 15:28 | | Répondre
    • C'est simplissime et peut être fait avec les enfants sans problème !
      A bientôt
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 07 juillet 2014 à 11:59 | | Répondre
  • Je croyais qu'il fallait une peinture bien spécifique, tu sais, une vendue exprès pour. Quelle naïve !! Nijenn, tu me donnes envie de tout essayer ! Je suis particulièrement épatée par le normographe orange que je trouvais transparent mais qui donne un motif très contrasté.

    Posté par Bricolente, 14 juillet 2014 à 12:09 | | Répondre
    • Tu n'es pas la seule à penser qu'il faut une encre ou peinture spéciale "soleil". La confusion est savamment entretenue par les fabricants qui proposent ces produits, (même si Sétacolor a supprimé le sien), ça fait marcher le commerce ! . Si tu as de l'encre Colorwash, ça marche aussi. Je vais tenter aussi avec de l'aquarelle, carrément. Mais ce ne sera pas lavable.
      Pour les masques, je vais essayer aussi avec quelque chose de carrément transparent pour voir (du rhodoïd). Comme c'est l'infrarouge et non l'ultra violet qui provoque la réaction, ça devrait marcher.
      A très bientôt et bonne journée.
      Nijenn

      Posté par Nijenn H, 14 juillet 2014 à 13:07 | | Répondre
Nouveau commentaire